La cigarette électronique vous aide-t-elle vraiment à arrêter de fumer ?

Est-ce que la cigarette électronique est en passe de devenir une arme stratégique pour lutter contre la prise de cigarettes ? Telle est la question du jour. Les faits sont plausibles, la cigarette électronique attire de plus en plus d’adeptes de jour en jour et cela est devenu un phénomène de mode. Mais au-delà du culte, la science attend beaucoup plus de la cigarette électronique, un remède pour guérir contre la dépendance à la nicotine.  Quelques résultats statistiques et avis de médecins pour  évaluer l’efficacité de la cigarette électronique sur les consommateurs de cigarettes…

Prises expérimentales d’e-cigarettes : des résultats prometteurs

Arreter de fumer avec la cigarette électroniqueL’expérimentation a été réalisée en Sicile sous la présidence d’un tabacologue. Des cigarettes électroniques ont été livrées à des gros fumeurs, classés en trois groupes test. Les recharges contenaient une dose forte, faible ou moindre de nicotine selon le groupe test. Le but était non pas d’inciter ces fumeurs à arrêter le tabac, mais de savoir si la consommation d’e-cigarettes avait une influence sur leurs comportements. En moins de trois mois, près de 9% des participants issus des trois groupes ont arrêté de fumer volontairement.

Un résultat qui est largement positif par rapport aux patchs qui ne sont pas efficaces à long terme. Une autre étude menée par The Lancet confortait le fait que l’e-cigarette est le dispositif le plus efficace pour accompagne le sevrage. Sur 200 personnes adeptes d’e-cigarettes, plus de 30% ne consommaient plus de la nicotine.

L’avis du Dr Riccardo Polosa et du Dr Philipe Presles, deux tabacologues ayant lancé le test

Pour le Dr Riccardo Polosa, l’e-cigarette est sans aucun doute la nouvelle méthode de sevrage à adopter pour éradiquer la consommation de tabac. Il souligne que les consommateurs d’e-cigarettes n’ont pas eu besoin d’un soutien médical ou d’un accompagnement psychologique pour ne plus dépendre de la nicotine. Le Dr Philipe Presles considère, quant à lui, que la cigarette électronique permet de réduire au fur et à mesure la dose de nicotine et d’éviter les désagréments psychologiques par le sevrage intensif. Le fait de vapoter, de ne pas se priver radicalement de la nicotine est la méthode la plus efficace à long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *